À Homs, Dima rêvait de jouer à nouveau

Français